Ma biographie - Version longue


 

Je suis né dans les années ‘50 dans un milieu relativement aisé, fortement athée, et engagé politiquement. Je n'y ai pas trouvé le moindre modèle de ce que j’aurais à développer plus tard. Bien au contraire : j'ai été mutilé par ablation des amygdales - les glandes gardiennes de l'expression du "moi divin" profond. J'ai été élevé en bilingue, avec le français comme langue maternelle et le flamand comme langue paternelle.

 

J'ai découvert la musique sous toutes ses formes dans les années ’70. Je me suis particulièrement impliqué dans les mouvements glam rock en 1972 et punk en 1977.

 

A mon observation que je n'avais aucune idée du métier à envisager, quelqu'un a rétorqué "Tu as un hobby, non ? Fais-en un métier." J'ai alors entamé une carrière de vingt ans dans le monde de la musique.

 

Mes "fonctions" successives : chroniqueur dans le journal d’école, disc-jockey (le terme DJ n'existait pas encore) pour fêtes d’école et clubs de sports, journaliste free-lance pour plusieurs journaux (touchant également au cinéma fantastique), attaché de presse dans une multinationale américaine du disque, puis au même endroit : product manager Belgique puis Benelux, et ensuite marketing manager avec responsabilités européennes. J'ai assisté à trois mille concerts, rencontré des centaines d’artistes, de managers, d’organisateurs et de businessmen en tous genres.

 

Dans ce contexte, l’anglais s’est évidemment développé comme troisième langue, et parfois même comme langue principale.

 

Tout au long de ces années, mon intérêt a grandi pour des approches qui dépassaient les apparences, pour ce qu’on appelait à l’époque "la parapsychologie", pour le "réalisme magique" de la littérature flamande, etc.

 

Dans les années ’90, quelques thérapies et consultations en astrologie ont généré un rapide apprentissage de l’astrologie.

 

J'ai changé d'univers et de métier, j'ai pris un statut d'indépendant et je me suis installé comme astrologue, d'abord en astrologie de la personnalité, et puis aussi en astrologie karmique. La découverte de l'astrologie karmique allait de paire avec celle du bouddhisme, en raison du travail sur la réincarnation et les vies antérieures.

 

En parallèle avec les classiques consultations individuelles, j'ai animé mes premiers stages. Presque personne n'en animait à l'époque, et j'étais carrément pionnier en ce qui concernait l'intégration de l'astrologie dans l'animation des stages. J'ai assimilé de nombreuses approches thérapeutiques, dont celle de l'enfant intérieur. J'étais également auteur et coordinateur dans un magazine de mieux-être, c'était bien avant l'existence d'Agenda Plus, Bio Info, Psychologies Magazine et les autres.

 

J'ai rapidement compris les limites de la pratique astrologique, et j'ai élargi ma voie par l’assimilation des plans énergétiques. J'ai appris un certain nombre d’approches autant pratiques que spirituelles, dont le chamanisme a émergé comme un point central pour les années à venir. L’évolution de la sexualité, autant dans ma vie que dans ma pratique professionnelle, a accompagné l’apprentissage du chamanisme. Les deux sujets étaient liés, de par mon ouverture aux énergies des profondeurs. Je me suis également nourri de lumière pendant quelques mois.

 

J'ai créé un site Internet, "Expansions", de nouveau en tant que pionnier dans le monde du développement personnel.

 

Dans les années 2000, je me suis installé à la Ferme de Gérardnoue, j'ai publié deux ouvrages "Le Livre de l’Etre" et "L’unification", j'ai développé une nouvelle formule sur une année complète du cycle  "Mes douze travaux d’Hercule", j'ai suivi un apprentissage des approches du mime et du clown, j'ai créé un deuxième et un troisième site Internet ("Sexpansions" et "Globy.net"), j'ai animé de nombreux stages sur tous les sujets relatifs à l’être humain, etc.

Je développais progressivement mon approche de l’unification.

 

Le début des années  2010 amenait une remise en cause profonde : "la crise" avait profondément changé les habitudes des clients/chercheurs en développement personnel, l'organisation de séminaires en développement personnel n'avait plus rien d'original (mise à part celle de mon fleuron d'Hercule), "tout le monde" s'était mis à créer un site Internet, mes rentrées financières diminuaient à mesure que les frais d'entretien de Gérardnoue augmentaient, et j'ai essuyé une désagréable vague de réprobation de mon travail au fur et à mesure qu'il gagnait en efficacité. Autant de raisons de tourner la page. Tourner la page du chapitre, pas changer de livre.

 

Le temps était venu, d'une part, de me recentrer sur mes valeurs essentielles, et d'autre part, de réfléchir à la façon dont je me présentais au monde. J'ai remplacé tous mes sites par le tout nouveau « Toc Tic Toc… Happy François De Kock ! » (c’est le titre complet), celui que vous consultez en ce moment. Cette nouvelle naissance correspond également à celle de ma fille.

 

Les années qui ont suivi m'ont entouré d'une véritable mobilisation générale, entre autres via un large pool de bénévoles, dans l'optique de sauvegarder ce lieu magique appelé Gérardnoue qui risquait en effet de sombrer corps et biens. Cette ardue mission accomplie, je me suis lancé dans une démarche destinée à (re)prendre ma place dans un marché qui ne ressemblait en rien à celui que j'avais connu à mes débuts (Internet, par exemple, n'existait pas encore).

 

Aujourd'hui, je bénéficie d'un "coaching de carrière" intensif pour optimaliser mes propositions de service, et j'ai entamé une collaboration avec quelques entreprises de pointe dans le domaine du marketing. La première décision étant de créer clairement deux développements bien distincts l'un de l'autre : d'une part le mien, défini par mon nouveau titre de "révélateur de potentiels", et d'autre part celui de Gérardnoue désormais décrit comme "un havre de paix".

Vous pourrez suivre l'évolution de mes propositions personnelles ici même, sur mon site TocTicToc. Quant à Gérardnoue, nous (car il s'agit là d'un travail en équipe) préparons en coulisses une nouvelle approche dont un tout nouveau site ne sera qu'un des nombreux éléments à venir.

 

Un fil rouge traverse ma vie : ma passion pour le développement des relations, ma quête à vivre et à réaliser le plein potentiel de chaque relation, à l'instar de la façon dont un individu peut chercher à vivre son plein potentiel personnel.


Merci pour votre attention.

 

(mise à jour : septembre 2016)