Vierge

 

 

Dans le Lion, vous avez contacté votre personnalité authentique, et donc vos besoins authentiques. Vous avez largué un ego qui vous envoyait, depuis toujours peut-être, sur des voies de garage. Dans la Vierge, vous apprendrez à vous mettre au service de façon adéquate, c’est-à-dire de répondre aux besoins authentiques, autant les vôtres que ceux d’autrui. Vous apprendrez donc également à quérir de l’aide pour vous-même de façon adéquate. Suite au massacre de votre ego, vous pourrez cesser de vous sacrifier, c’est-à-dire d’aider et de nourrir des besoins névrotiques qui vous égarent de votre authenticité ou de celle d’autrui. To help or not to help, that is the question.

 

Voici donc quelques questions pour vous mettre au parfum de la Vierge :

 

  • Par quelles attitudes vous sacrifiez-vous, ou demandez-vous à autrui de se sacrifier pour vous ?
  • Par quelles attitudes soutenez ou aidez-vous l’épanouissement authentique de l’être ?
  • Quand d’autres personnes vous offrent (ou imposent) leur aide, avez-vous la vigilance de distinguer si c’est leur ego/lion qui joue au sauveur ou si c’est au contraire leur être authentique qui reconnaît le vôtre ?
  • Qu’est-ce ça signifie pour vous, « être en bonne santé » ?
  • Avez-vous l’œil pour le détail qui fait la différence ?
  • Qui servez-vous, à quoi servez-vous, qui peut vous servir ?
  • Quel est le bilan de votre travail d’Hercule à ce jour, dans le sens : que gardez-vous de bien qui vous servira pour la suite de votre voyage, et que larguez-vous qui ne constituerait que du ballast pour la suite de votre chemin ?
  • Quelle est, actuellement, votre force par laquelle vous pouvez déjà aider autrui ?
  • Quelle est, actuellement, votre faiblesse envers laquelle vous avez besoin d’aide (que ce soit pour vous compléter, et/ou pour vous aider à grandir) ?

 

La Vierge épanouie est au service du monde. Elle prend méticuleusement soin des besoins de chacun. Mais, loin de vouloir se sacrifier, elle satisfait avant tout ses propres besoins.

 

La Vierge frustrée coupe les cheveux en quatre et tente de contrôler son entourage, inconsciente qu’elle cherche à aider l’autre par procuration, par frustration de ne pas être aidée elle-même.

 

Et voici quelques références sonores et imagées pour illustrer l'ambiance du signe. Ce n'est pas tellement chaque extrait séparé qu'il faut évaluer, mais plutôt l'ambiance globale qui s'en dégage...

 

En bas de page, vous trouverez encore un texte essentiel lié au mantra du signe.

 


A propos de cette chanson "Help" :

 

La Vierge tient compte des besoins, "vole au secours" de l'individu. Ce "Help" est une demande à l'aide pour une difficulté personnelle, les paroles en sont même clairement établies à la première personne. Cette chanson illustre à la perfection la notion de service de la Vierge. Les accompagnateurs, dans la Vierge, s'adressent aux besoins spécifiques de la personne, de la situation, du moment.


Dans les Poissons, le signe opposé et complémentaire, l'aide est apportée à l'unité, à l'univers, à l'unification, à la lumière si on veut. Peu importe alors à travers quel vecteur, à travers quelle personne.


Exemple : l'expérience de méditation vipassana proposée aux détenus volontaires d'une prison violente et surpeuplée visait à amener de la sérénité dans l'ensemble du lieu, et la majorité des détenus qui ne pratiquaient pas cette méditation s'en sont aussi trouvés apaisés. Du point de vue de la Vierge, seuls les méditants ont été aidés. Du point de vue des Poissons, l'expérience visait la collectivité entière.

 



Récolte, et prépare le terrain pour une nouvelle semence

 

« Récolte, et prépare le terrain pour une nouvelle semence », non pas une semence identique à la précédente, mais une semence nouvelle, la semence d'une nouvelle vie, la semence d'un nouvel état d'être. Il est important de récolter, car les acquis positifs de votre vie jusqu'ici vous aideront à tenir jusqu'à ce que les nouvelles semences se soient transformées en plantes saines et robustes. Il est également important de préparer le terrain, car vous devez retrouver votre virginité afin d'être fertilisé par votre propre futur.


Avec l'énergie de la Vierge, nous nous trouvons pleinement dans le présent, mais un présent qui donne l'étrange sensation d'être suspendu entre passé et futur. Nous sommes dans une phase de transition. L'été se termine. La maturité d'une situation ou d'un projet vient à terme. Nous pouvons nous lamenter du côté éphémère des choses. Nous pouvons pleurer la fin d'une période qui nous a fait du bien. Nous aurons beau nous mettre en colère et cultiver la rancune, rien n'y fera. Les saisons passent et repassent, c'est une loi de la nature. Le fermier se plaint-il de la fin de l'été ? Non. Il récolte la moisson. Il serait impensable pour lui de faire autrement. Alors, pourquoi nous obstinons-nous à faire le contraire dans nos vies ? Pourquoi nous focaliser sur ce que nous perdons ? Pourquoi ne pas regarder ce que nous avons gagné, l'héritage sur lequel nous pourrons continuer à nous appuyer ? Si nous omettons de récolter, jamais nous ne pourrons semer de nouvelles graines.


La Vierge nous parle de service et de sacrifice. Elle récolte pour nourrir l'humanité. Elle sème (s'aime) pour se préparer à nourrir l'humanité. Ce n'est pas en délaissant son champ qu'elle nourrira qui que ce soit.


En contactant l'énergie de la Vierge, nous apprenons à reconnaître nos besoins réels. Nous découvrons alors à quel point nous avons pu nous nier, à quel point nous avons sacrifié nos besoins sur l'autel du compromis fait par manque d'amour. Après, seulement, nous serons capables de reconnaître les besoins des autres. Nous leur enseignerons comment récolter, et comment préparer le terrain pour une nouvelle semence.


Observez ce qui dans votre vie se trouve actuellement en phase terminale. Laissez tomber toute émotion négative à ce sujet. Reconnaissez l'héritage, et exprimez votre gratitude à la vie d'avoir pu vivre une aussi belle expérience, ou alors remerciez-la de la leçon que vous venez de recevoir. Développez cette belle qualité appelée la gratitude, et n'oubliez surtout pas de récolter. Préparez-vous à la prochaine étape. Celle-ci sera pire que la précédente si vous ne lâchez pas prise, ou elle sera plus belle si vous avez reconnu le cadeau.

 


 

Post scriptummmm...

Pour les plus avancés : consultez les paraboles du semeur (Marc, 4, 1-20 et Matthieu, 13, 1-9) et du bon grain et de l’ivraie (Matthieu, 13, 24-30). Elles contiennent, ensemble, tout ce qu’il vous faut savoir ce mois-ci.