Taureau

 

 

Démarrons le travail du Taureau avec les quelques questionnements suivants :

 

  • Quel est ton désir fondamental (ou tes désirs fondamentaux), le connais-tu, comment le manifestes et le satisfais-tu ?
  • Quelles sont tes valeurs authentiques, non conditionnées par ton éducation ou par ton environnement social ?
  • Est-ce facile ou difficile de recevoir, et pourquoi ?
  • De quoi es-tu en manque ?
  • En quoi es-tu comblé(e) ?
  • Vis-tu le moment présent à partir de ton ressenti ?

 

Le Taureau épanoui prend plaisir à vivre. Il est épicurien, hédoniste, et jouit de satisfaire tous ses sens. Conscient de sa propre valeur et du prix des choses, il construit sa vie et ses relations.

 

Le Taureau frustré est tellement renfermé sur lui-même qu’il se coupe de toute relation épanouissante, à moins qu’il ne fasse trop de compromis pour recevoir ce qu’il cherche (ce qui revient au même).

 

Et voici quelques références sonores et imagées pour illustrer l'ambiance du signe. Ce n'est pas tellement chaque extrait séparé qu'il faut évaluer, mais plutôt l'ambiance globale qui s'en dégage...

 

En bas de page, vous trouverez encore un texte essentiel lié au mantra du signe.

 



Ressens chaque moment dans sa différence


Nous qui vivons dans l'empire de la pensée, avons beaucoup à apprendre de l'énergie du Taureau, concrète et incarnée. Pas de place, ici, pour l'abstraction. Fort et impassible, le taureau concentre toutes ses forces pour les déployer totalement au moment de foncer. Il peut ruminer beaucoup intérieurement, mais n'agit qu'au moment de son choix, ou quand il est provoqué. Un peu comme les personnes nées sous le signe du Taureau, pour autant qu'elles vivent leur signe en épanouissement. Un Taureau vit dans son corps, dans le moment présent, il est gustatif, terrien, ancré, concret, sensuel, jouissif, possessif, parfois immobile et têtu. Un Taureau reçoit plus qu'il ne donne, afin de construire (souvent dans la matière...) à partir de ce qu'il a reçu, parfois pour profiter d'une retraite bien méritée.


Pour attirer ce que nous méritons et ce dont nous avons besoin, nous devons apprendre à ressentir et à reconnaître nos manques, nos besoins et nos désirs. En acceptant nos manques et en arrêtant d'en faire des problèmes, nous les verrons être comblés, sereinement.


Avons-nous besoin d'argent ? Commençons par regarder pourquoi nous en avons besoin, ou pourquoi nous pensons en avoir besoin. Est-ce pour satisfaire une lubie, une revendication de notre ego ? Nous aurons à faire beaucoup d'efforts pour remplir un puits sans fond. Est-ce pour le mettre au service d'un besoin réel ? Notre effort se concentrera sur le coup d'envoi, et la vie nous apportera la suite.


Dans notre vie sexuelle, nous occupons-nous plus de la jouissance de notre partenaire que de notre propre plaisir ? Arrêtons de nier nos propres besoins.


Appliquons-nous pleinement nos dons et nos capacités dans notre travail ? Si oui, nous nous préparons déjà à répondre au besoin de quelqu'un d'autre, ou à un besoin non reconnu de notre société. Si non, il est temps de sortir de notre léthargie, ou alors d'arrêter de faire ce que d'autres (parents, patrons, poltrons...) attendent de nous.


Reconnaissons-nous notre valeur ? Ou laissons-nous autrui en décider à notre place ? Définissons notre valeur d'après nos propres critères personnels, en cessant de les comparer à ceux des autres.


Apprenons à ressentir. Laissons venir concrètement ce qui nous convient le mieux.


Evitons, au passage, de tomber dans le piège qui nous guette dans l'énergie du Taureau. Il a tendance, une fois son trésor acquis, de l'enfermer à double tour pour ne plus le perdre. Il s'enferme ainsi lui-même dans ses propres positions. Or, la vie est mouvement, évolution, ce que le Taureau a une fâcheuse tendance à oublier. Il outrepassera cet écueil en vivant au présent, d'où la phrase « Ressens chaque moment dans sa différence ».


Un moment n'est pas l'autre, et c'est par le ressenti que nous appréhenderons cette différence entre tous les moments.