Les problèmes

 

Si vous voulez commencer à avoir des réponses à la place des problèmes, laissez-moi vous faire part du plus grand concept pour la résolution de problèmes au monde. Pour utiliser ce concept pour la résolution de problèmes, tout ce que vous avez besoin de faire est simplement de comprendre que tous les problèmes sont ok. Chaque problème que vous avez est ok. Le problème lui-même est ok; et c'est ok pour vous d'expérimenter le problème.

 

La raison pour laquelle il faut que les problèmes soient ok est la suivante: c'est parce que votre cerveau fonctionne selon la loi "il vous sera fait selon ce que vous croyez". Votre cerveau est un mécanisme de guidance semblable à celui d'un ordinateur et il vous guide en fonction des croyances que vous y avez programmées. Cependant il y a différents degrés de croyance: quelles sont certaines des choses dans lesquelles vous croyez? Vous pourriez répondre: "Dieu, la gravitation, moi-même, le jour et la nuit". Ce sont des choses dans lesquelles nous pourrions tous croire, mais il y a des choses en lesquelles nous croyons avec plus de force que dans aucune des précédentes. La simple vérité est que les choses dans lesquelles nous croyons plus fort que n'importe quoi d'autre sont les choses dont nous avons peur. Je peux vous garantir que si vous êtes en train de marcher le long d'un étroit sentier à travers bois, et que vous vous retrouvez face à face avec un grizzly, vous allez croire en ce grizzly plus fort que vous n'avez jamais cru en Dieu ou en la gravitation ou en vous-même ou en n'importe quoi d'autre. Si vous croyiez en Dieu avec autant de force, vous recevriez certainement des réponses à toutes vos prières, mais vous n'avez probablement jamais prié avec autant d'énergie et d'émotion. Vous voyez, la peur est la même chose que la croyance, sauf que vous mettez plus d'énergie et d'émotion dans quelque chose que vous craignez, ce qui en fait une croyance plus puissante.

 

Vous croyez en Dieu, la gravitation, vous-même. Ca, c'est croire. Et puis il y a vraiment croire, et vraiment croire c'est s'inquiéter à propos de quelque chose. Et puis il y a vraiment, vraiment croire. Et les choses de la vie en lesquelles vous croyez vraiment vraiment sont celles que vous craignez. Réalisez que vous utilisez les mêmes facultés de votre fonctionnement cérébral pour croire en Dieu que celles que vous utilisez pour craindre le dentiste excepté que quand votre croyance atteint le niveau de la peur, vous y mettez plus d'énergie et d'émotion et ainsi elle devient une croyance plus puissante.

 

Si vous pouvez saisir ceci, que l'inquiétude et la peur sont les formes les plus puissantes de croyance et qu'il vous sera fait selon ce que vous croyez, alors vous comprendrez comment le fait de permettre que vos problèmes soient ok résoudra 90% de vos problèmes, sans même porter aucune attention aux problèmes.

 

La simplicité qui fait que ça marche réside en ceci: vous êtes-vous jamais soucié de quelque chose ou avez-vous jamais craint quelque chose si vous saviez que c'était ok? Non! Si quelque chose est ok, vous ne le craignez ni n'en avez peur.

 

La raison pour laquelle vous avez échoué à atteindre la plupart de vos buts dans la vie est que vous n'avez pas été conscient que l'inquiétude et la peur sont les formes de croyance les plus puissantes. Il y a un ancien message qui dit: "cela même dont j'eus le plus peur, cela-même m'advint". Ce que le message dit réellement, c'est que ce en quoi je croyais vraiment, m'arriva vraiment.

 

Si constamment vous vous inquiétez de ou craignez quelque chose, cette inquiétude et cette peur provoquent un accroissement de l'énergie et de l'émotion et ces énergie et émotion accrues créent au niveau de vos cellules cérébrales un modèle prédominant de ce qui vous inquiète ou vous fait peur. Vos modèles cérébraux prédominants sont vos habitudes ou vos zones de confort. La peur et l'inquiétude développent simplement une habitude d'être ou de faire ou d'avoir ce que vous craignez ou ce dont vous avez peur.

 

Combien de fois vous êtes-vous dit: "Je ne sais pas pourquoi je continue à faire ceci, je ne veux vraiment pas, mais je ne parviens pas à arrêter."? Ne vous est-il pas arrivé de prier consciemment afin de cesser quelque chose et en même temps de vous inquiéter de ce que cette chose continue - priant pour sortir de vos dettes et vous arrangeant pour rester endetté, priant pour perdre du poids et vous souciant d'en reprendre ?

 

Si vous donnez à vos problèmes le droit d'être ok juste comme ils sont, alors votre subconscient cessera de d'en inquiéter ou d'en avoir peur. Ceci permet à votre subconscient de réellement cesser de croire à vos problèmes. Alors le désir conscient ou la réponse a une chance de devenir réalité. Autrement dit, en éliminant l'inquiétude et la peur, vous permettez à votre esprit de voir des réponses en lieu et place des problèmes.

 

Votre cerveau est, de la même façon qu'un ordinateur, conçu pour chercher des réponses, mais à la place de celles-ci, et en raison de la crainte et de la peur, vous lui avez appris à voir plutôt les problèmes. Si toute votre attention est centrée sur le problème, vous ne verrez pas la réponse. L'inquiétude développe simplement l'habitude d'avoir, d'être ou de faire ce dont vous vous inquiétez. Quand vous vous inquiétez, vous avez un modèle cérébral prédominant du problème. Quand vous dites: "C'est ok", vous créez un nouveau modèle qui libère l'inquiétude et du même coup le problème.

 

Quand vous commencez à vous servir de ce concept, commencez avec vous- même; parce que si vous n'êtes pas ok, rien d'autre au monde ne sera ok. Avez- vous remarqué que quand vous n'êtes pas ok, rien d'autre n'est ok? Quand vous êtes plein de joie, quand vous êtes ok, l'univers est ok et toutes choses sont ok; donc commencez vous-même à être ok.

 

Après avoir fait l'expérience que "Ah,ah" vous êtes réellement ok juste comme vous êtes, alors vous pouvez expérimenter un autre "Ah,ah": que chaque autre personne dans le monde est ok aussi, juste comme elle est. Même si cela vous semble impossible pour le moment, si vous continuez à appliquer ce concept, un jour vous réaliserez que même votre mari ou votre femme, vos parents ou vos enfants, votre patron et même vos ennemis sont ok juste comme ils sont. En comprenant ceci vous aurez développé un outil puissant pour aider d'autres personnes à dépasser leurs problèmes.

 

Si votre enfant fume et que vous savez que ce n'est pas ok de fumer, que doit admettre votre enfant s'il arrête de fumer? En toute logique, votre enfant doit admette qu'il avait tort. Mais si c'est ok de fumer, et que ce sont seulement les conséquences du fait de fumer pendant toute une vie qui sont indésirables, alors l'enfant peut arrêter de fumer sans être en tort.

 

C'est ce concept qui m'a donné tant de succès dans la communication avec les jeunes à propos de leurs problèmes. Très souvent des parents m'amènent leur enfant, certains que je vais lui dire à quel point il a tort de fumer ou de boire ou de se droguer ou quoi que ce soit d'autre. Dès que les parents quittent la pièce, ce que je dis à ce jeune, c'est que son problème est ok. Je veux dire: c'est vraiment ok de prendre des drogues; c'est même ok de se shooter à l'héroïne. La conséquence de se shooter à l'héroïne est que tu mourras probablement dans les quatre ans parce que c'est l'espérance de vie moyenne d'un accro aux drogues dures. Cela aussi c'est ok, puisque nous devons tous mourir un jour ou l'autre et que s'ils choisissent de le faire de cette manière et aussi jeune, c'est aussi ok. Je leur indique aussi que vraisemblablement s'ils laissent tomber l'usage de drogues, leur vie sera plus longue, plus heureuse et plus saine.

 

Je peux vraiment vous dire qu'ils sont ok avec leurs problèmes ou sans ceux-ci. Seulement, selon le concept utilisé, les conséquences seront différentes. Le "OK concept" leur permet de laisser tomber leurs problèmes sans être en tort.

 

Cet "OK Concept" ne vous est pas inconnu: quand vous étiez face à un problème et que vous saviez que vous ne pouviez rien faire pour changer la situation, n'avez- vous pas dit: "Eh bien, il n'y a rien que je puisse faire, donc j'imagine que c'est ok!" Et que s'est-il passé? Cela vous a la plupart du temps conduit à cesser de vous inquiéter à propos de ce problème et le problème s'est dilué et a disparu.

 

Maintenant vous pourriez demander "si le monde entier est ok et chaque personne est ok, et chaque problème est ok, juste comme ils sont, alors pourquoi changer? Pourquoi faire un effort quel qu'il soit? Pourquoi faire quoi que ce soit? Il n'y a aucune raison de faire quoi que ce soit; sauf si vous voulez expérimenter quelque chose d'autre que ce que vous expérimentez maintenant. Si vous vivez une relation malheureuse et qu'à la place vous voudriez vivre une relation heureuse, alors bien entendu vous devez changer; si vous voulez que ce changement se fasse sans frustration et sans problème, si vous voulez que ce changement se fasse en accord avec l'univers, alors vous devez d'abord réaliser que c'est ok de vivre une relation malheureuse pour le moment. Cela donnera à votre subconscient et à votre entourage la liberté de commencer à vivre une relation heureuse.

 

Comprenez s'il vous plaît que le fait de donner votre plein accord à chaque chose n'arrête pas le changement et le progrès mais à la place, cela permet au changement et au progrès de prendre place de manière parfaite sans les problèmes. Si le problème n'est pas ok, cela vous oblige à le garder dans votre esprit et vous emmenez ce problème avec vous dans le futur. Si ce problème est ok, cela permet à votre esprit de s'en libérer et de le laisser dans le passé pour que vous puissiez voir les réponses dans le futur.

 

Maintenant vous pouvez encore ne pas réellement comprendre ce concept dans son ensemble et dire: "Mais si quelqu'un profite de moi, est-ce ok?". Bien sûr que c'est ok si quelqu'un profite de vous. Si avant que cela n'arrive, vous aviez permis à cette possibilité d'être ok, ça ne serait probablement jamais arrivé. N'avez-vous jamais remarqué que les personnes qui sont toujours inquiètes (ou dont c'est une croyance puissante) que quelqu'un profitera d'elles sont celles dont on profite ordinairement? Ce qui est encore plus important c'est de comprendre que vous êtes ok et qu'ainsi c'est aussi ok de faire quelque chose à ce propos. C'est ok pour vous de faire quelque chose afin qu'ils arrêtent de profiter de vous.

 

Vous voyez, l'univers entier est ok. Quand vous utilisez seulement la moitié de ce concept, vous en avez la moitié des résultats. Quand vous dites que c'est ok que quelqu'un profite de vous mais que ce n'est pas ok pour vous d'en faire quelque chose, vous utilisez ce concept à moitié. Quand vous dites que ce n'est pas ok que quelqu'un profite de vous, mais que c'est ok pour vous d'en faire quelque chose, vous n'utilisez ce concept qu'à moitié. Tout est ok. Permettre que ce soit ok que quelqu'un profite de vous ne vous donne pas la garantie que personne ne le fera. Cependant ça met un terme à votre croyance que tout le monde va profiter de vous et en conséquence moins de personnes le feront. Quand l'échec est une possibilité acceptée, cela ne garantit pas nécessairement le succès, mais cela met un terme à votre croyance en l'échec, ce qui facilitera certainement vos succès. La raison la plus importante pour chercher à appliquer cet "ok concept" est d'éliminer la peur, l'inquiétude, la culpabilité et le jugement. La peur, l'inquiétude, la culpabilité et le jugement sont quatre des puissances les plus destructives qui soient; si vous permettez que vous-même et vos problèmes soient ok et que d'autres personnes et leurs problèmes soient ok, vous éliminez de votre vie la nécessité de la peur, de l'inquiétude, de la culpabilité et du jugement.

La raison pour laquelle il y a tant de puissance dans le fait de réaliser que vous- même et vos problèmes et les autres et le monde entier sont ok est que permettre à tout cela d'être ok est beaucoup plus proche de l'amour que tout ce que vous avez eu l'habitude d'appeler "amour". Combien de fois avez-vous dit à vos mari ou femme ou parents ou enfants ou petit ami ou petite amie: "je t'aime de toute façon"? Ce que vous dites réellement c'est que vous n'êtes pas ok mais je t'aime quand même. Et, amis, ceci n'est pas l'amour. Au lieu de cela, quand vous pouvez dire à vos amis votre famille ou vos ennemis: "tu es ok juste comme tu es", ça c'est l'amour.

 

Il a été dit que l'amour est la puissance la plus forte au monde; que l'amour vaincrait toute chose; si ceci est vrai, alors l'amour devrait certainement vaincre nos problèmes. Comprenez maintenant pourquoi ce "ok concept" est le concept le plus puissant au monde en fait de résolution de problèmes. Quand vous savez qu'un problème, vous-même ou toute autre personne êtes ok, vous exprimez de l'amour; et l'amour est véritablement la plus grande puissance au monde. L'amour, réellement, transforme toute chose. "C'est ok" est une expression de l'amour. Il y a un aspect fascinant à propos de l'amour, un aspect d'expansion de l'esprit qui réside en ceci que l'amour, vous ne pouvez que le donner; vous ne pouvez pas le garder. C'est pour cela que l'amour est la plus grande puissance au monde. Quand l'amour est exprimé, rien ne peut l'arrêter. Il continue de grandir à travers le monde parce qu'il ne peut pas être possédé.

 

Vous pouvez dire: "quand des gens m'aiment et que j'ai leur amour, je m'en sens bien". Mais vous ne pouvez pas avoir leur amour; parce que avoir signifie possession. Si vous devenez réellement conscient, vous découvrirez que ce n'est pas d'avoir de l'amour qui fait que vous vous sentez bien, mais que c'est plutôt de le rendre ou de le faire passer plus loin. C'est une part de l'ancien message "il y a plus de joie à donner qu'à recevoir" ("it's more blessed to give..."). Il y a plus de joie à donner de l'amour qu'à en recevoir parce que de toute façon, il n'y a pas moyen de le garder. La raison pour laquelle il y a plus de joie à donner de l'amour qu'à en recevoir est que vous donnez votre véritable soi. Considérez un être humain dont vous enlevez la part humaine; ce qui reste, c'est l'être, et cette part là est amour. Votre vrai soi , votre soi intérieur reste encore magnifique et parfait. Si vous saisissez ceci, alors vous pouvez comprendre cette part de message qui dit: "la vérité vous rendra libre". La vérité est que votre vrai soi, votre soi intérieur est amour. Et quand vous donnez de vous-même, vous pouvez réellement transformer ("overcome") toute chose. Si dans un problème vous projetez votre amour, autrement dit si vous laissez ce problème être ok juste comme il est, vous vous libèrerez du problème.

 

Extrait de "The results book" d'Arlo Wally Minto, traduction par Astrid Morelle.