Pourquoi

 

 

Pourquoi ?

 

Pourquoi pourquoi pourquoi tout ça se passe ?

 

Une alternative plus intéressante : à quel niveau cela se passe… ?

 

Le pourquoi prend un autre sens d’après le niveau d’observation.

 

La notion même du pourquoi prend un autre sens d’après le niveau d’observation.

 

Que dire alors des réponses aux pourquois.

 

Le questionnement de pourquoi peut autant varier d’après les niveaux que peut le faire la réponse à chacun de ces pourquois, à chacun de ce niveaux de ces pourquois.

 

Chaque réponse, en soi, est juste.

 

Si elle existe, c’est qu’elle est juste.

 

Sa simple existence justifie sa justesse.

 

Mais voilà, à quel niveau d’observation est-elle juste ?

 

Au niveau à partir de laquelle elle est observée.

 

Peu de gens observent le niveau à partir duquel ils s’expriment.

 

Le problème, pour autant qu’il y en ait un, n’est pas celui de la justesse de la question ou de la réponse.

 

Il est celui de la conscience du niveau de l’observation de la question et de la réponse.

 

Tout simplement.