Citations personnelles

 

  • Seul celui qui manifeste la voie qui lui convient peut être un guide pour les autres.

 

  • Si c'est juste, ça tiendra. Si ce ne l'est pas ou plus, ça s'écroulera.

 

  • Avez-vous remarqué combien il est plus difficile d'assimiler la vérité que la lumière ?

 

  • On peut aimer sans bonheur et haïr sans souffrance.

 

  • Ceux qui regardent leur destin dans les yeux voient plus que ceux qui avancent à reculons.

 

  • L'encombrement nuit à l'abondance.

 

  • Votre plus grande tâche : vous accepter tel que vous êtes.

 

  • Ma place est l'endroit où je me dévoile entièrement.

 

  • Ta sincérité m'indiffère. Montre-moi plutôt ton authenticité !

 

  • Les contructeurs d'immeubles sont les fossoyeurs de la planète.

 

  • Pendant que vous vous tuez à vivre vos rêves, moi je vis ma réalité.

 

  • La puissance de mon rejet est la puissance de mon désir.

 

  • Sur Terre nous sommes libres de nos choix, mais ne sommes pas libres des conséquences de nos choix.

 

  • Ce qui te semble difficile aujourd'hui te semblera bientôt tout naturel.

 

  • La meilleure façon de reconnaître ma puissance est de reconnaître la tienne.

 

  • Quand je serai mort, je ne laisserai pas un vide mais une plénitude.

 

  • J'ai la prétention de mon humilité, et l'humilité de ma prétention.

 

  • La source de ta libération est au centre de ta prison.

 

  • Tu n'es dérangé(e) que par qui tu es.

 

  • Poser des mauvais actes pour une cause juste ou poser des actes justes pour une mauvaise cause ?

 

  • Ton ombre ne cesse de te suivre partout où tu vas, quelle que soit l'allure à laquelle tu cours pour lui échapper.

 

  • La clé de notre compétence est cachée dans notre attitude face à la vie.

 

  • Aimer sans attentes, détester sans reproches, avancer sans peur, être sans limites.

  

  • Quand on ose, on ne choque que ceux qui n'osent pas.

 

  • L'eau ne canalise pas l'eau.

 

  • Etre enseigné avant d'enseigner...

 

  • Devinette : qu'est-ce qui demande le plus d'efforts, cacher ou dévoiler la vérité ?

 

  • Le passeur idéal n’est-il pas celui qui a un pied dans les deux mondes ?!

 

  • Exorcisez l'exorciste.

 

  • Trahir un aspect de nous, c'est en magnifier un autre.

 

  • Ne confondez pas compassion et complaisance.

 

  • Ta résistance est l'emballage de ton cadeau.

 

  • Les réponses viendront quand cesseront les questions.

 

  • Je ne peux pas demander à autrui d'avoir mes qualités.

 

  • L'âme voit comme un coup de pouce ce que le mental voit comme une erreur.

 

  • Si une attitude d'autrui vous dérange, voyez-la comme une partie de vous-même qui vous dérange.

 

  • Je provoque ce que j'observe (ou : l'observateur et l'objet observé ne font qu'un).

 

  • La théorie est statique.

 

  • Le maître échappe à ses propres lois. Il s'appuye sur celles qui le dépassent.

 

  • Le différent est souvent qualifié de fou par ceux qui désirent que les autres soient comme eux.

 

  • Je ne te crois pas ; je crois en toi.

 

  • L'essentiel n'est pas de recevoir des réponses, mais de se poser les bonnes questions.

 

  • La sortie du tunnel est plus belle encore que son entrée.

 

  • Bénis soient les élus qui cessent d’essayer.

 

  • J'apparais au fur et à mesure que je disparais. Qui suis-je ?

 

  • Le sage vit certaines parties de lui-même, le fou les vit toutes.

 

  • Ce que nous jugeons est souvent ce qui peut nous attendrir.

 

  • Ce que tu sens ne t'appartient pas. Et la façon dont tu le sens, t'appartient-elle?

 

  • La force de la désillusion est à l'image de l'illusion qui la précède.

 

  • Le jugement obscurcit la vérité.

 

  • Arrête de geindre, arrête de te plaindre. La plainte c'était hier, aujourd'hui la lumière.

 

  • Je n'ai pas de problèmes; je n'ai que des choix à faire.

 

  • Si je rayonne sur le monde à partir de mon centre, le centre du monde rayonnera sur moi.

 

  • N'attends pas que le passé revienne.

 

  • Imaginez que vous êtes face à deux marmites. L'une est destinée à faire un potage avec les meilleurs légumes au monde. L'autre sert à cuisiner des détritus immondes. Vous ne pouvez remplir qu'une marmite à la fois, mais vous avez le choix de la marmite. Vous êtes tout le temps face à ces deux marmites, à chaque seconde de votre vie.

 

  • Ce qui est important ne doit pas être difficile. Ce qui est difficile ne doit pas être important.

 

  • Ne nous plaignons pas, quand enfin nous trouvons ce que nous cherchions.

 

  • L'acceptation de nos contradictions est la porte vers l'unité.

 

  • Le regret pour le temps perdu est une nouvelle perte de temps.

 

  • Quand j'ai l'impression d'avoir tout atteint, je suis mûr pour le changement.

 

  • Le hasard est ce qui nous sert le mieux au moment où le mental est persuadé du contraire.

 

  • Nous ne sommes pas prisonniers de notre mental; c'est nous qui le gardons en prison.

 

  • Ne vous inquiétez pas de la personnalité d'un guide ou d'un thérapeute, mais de ce qu'il peut vous apporter.

 

  • Je ne sais pas où je vais mais j'y vais.

 

  • La vie te dit oui. Dis-tu oui à la vie?

 

  • Si tu trouves que le monde va mal, aide-le en allant bien.

 

  • Le hasard est une synchronicité dans laquelle le mental ne reconnaît pas de relation de cause à effet.