Violet


 

C'est la couleur du secret, derrière elle va s'accomplir l'invisible mystère de la réincarnation, ou de la transformation. Couleur d'obéissance, de soumission, couleur aussi de l'apaisement, le violet est l'emblème de la tempérance. C'est la couleur de l'Amour de la Vérité et de la Vérité de l'Amour. (...)

 

Obéir au Divin, c'est accepter le chemin de la moindre résistance, en abandonnant toute volonté personnelle, en "lâchant prise". Couleur de la foi totale, car tout ce que le Père propose est un enseignement véritable. Plus nous avons confiance en Lui, plus l'intention de notre incarnation se fait jour et plus Il sait nous guider. Nous sommes, en fait, simultanément et nous-même et un morceau du Tout. 

 

Extrait de "Les couleurs des chakras", William Berton, éditions Colorscope.

 


 

Immergez-vous dans la couleur avec le diaporama ci-dessous.
Sentez l'effet qu'elle a en vous.

Observez votre comportement dans votre environnement quand vous êtes dans cette couleur.
Développez votre relation avec elle.

Comparez vos sensations avec les diapos des autres couleurs.

Et revenez-y de temps en temps.

 

 


 

Voici quelques questions non exhaustives (laissez-vous inspirer...) pour nourrir vos réflexions à propos du violet...

 

- Quelle est la meilleure attitude à avoir pour être un bon élève, disciple ou apprenti ? De quelle façon puis-je mettre toutes les chances de mon côté pour vraiment apprendre ce que j'ai à apprendre ?

 

- Comment ai-je vécu ma relation à mon propre père, et comment celle-ci a-t-elle influencé ma façon d'être dans le monde ?

 

- A quel type d'autorité fais-je confiance ? Quelles qualités doit-elle posséder pour être crédible à mes yeux ?

 

- Que veut dire : m'élever ? Dans quels domaines cela se manifeste-t-il ?

 

- Qu'est-ce qui passe en premier dans ma vie : d'une part le patron, la loi, le client... ou d'autre part le guide en conscience (voir la couleur indigo), le maître spirituel ? Et si c'est la seconde solution : maître incarné ou invisible/ascensionné ?

 

- Quel est mon taux de vibration ?

 

- Comment est-ce que je comprends la phrase suivante ? : "Ce que j'appelle comprendre, c'est avoir une certitude telle qu'on ne puisse plus ne pas mettre en pratique ce qu'on a compris." (Arnaud Desjardins)