Fidèle, exclusif ou privilégié

 

"Je suis fidèle" ... quelle étrange expression tout de même, qui signifie en fait "Je suis exclusif (ve)"...

 

Pour développer votre potentiel quel qu'il soit - personnel, relationnel, spirituel, professionnel, familial... - il faut être spécifique. Il est indispensable de spécifier au plus juste quels sont vos talents, vos aptitudes, vos besoins, vos accords, vos prédispositions.

 

La confusion est le plus grand ennemi de cette spécification. En préalable à la révélation de vos potentiels, je vous propose de traquer vos confusions les plus inconscientes.

 

A titre d'exemple, je vous propose pour aujourd'hui de réfléchir à la confusion très commune entre les concepts - similaires mais très différents - de la fidélité, de l'exclusivité, de la sélectivité et du privilège.

 

Relations exclusives :

 

Aucune relation n'est entièrement exclusive, dans le sens où nous menons en même temps diverses relations, d'importances diverses, dans divers domaines. L'exclusivité se définit par ce qu'on s'interdit de vivre ailleurs ou avec autrui.

 

Une société distribue mes produits en exclusivité. Je n'en offrirai donc pas la distribution à un de ses concurrents. Sauf s'il les distribue exclusivement en Europe. Je serai donc libre de les distribuer autrement dans le reste du monde.

 

J'ai (*) une relation affective exclusive. Qu'est-ce que cette exclusivité englobe ? Le sentiment amoureux ? La sexualité ? La cohabitation ? Puis-je aimer d'autres personnes ? Puis-je me masturber ? Puis-je partager mon habitation avec d'autres occupants ?

Sans contrat ou dialogue spécifiant "le territoire" soumis à exclusivité, le risque est grand que chacun aura une idée bien différente de l'autre de l'étendue de "son" exclusivité. Un accord clair diminue le risque de conflit dans la relation.

 

(*) : Le "je" n'est ici pas autobiographique. Je l'utilise pour aider le lecteur à s'identifier à des exemples fictifs...

 

Relations fidèles :

 

Une relation fidèle sous-entend un engagement à long terme. On peut être fidèle à une personne, à un précepte de vie, à une organisation, à une mission, et ainsi de suite. Sauf clause d'exclusivité, et pour autant qu'on ait le sens de l'engagement, on peut être fidèle à beaucoup de choses et de personnes en même temps.

Je suis fidèle à mes fournisseurs (pompe à essence, plombier-chauffagiste, entretien des locaux, etc.) aussi longtemps que leurs services couvrent mes besoins. Si leurs services ne sont plus adéquats du tout, je cesse de leur être fidèle et je change de fournisseur. S'ils restent compétents mais qu'il ne peuvent pas couvrir un besoin spécifique, je leur reste fidèle - mais plus exclusif. Je vais voir ailleurs pour ce besoin spécifique.

 

Je suis fidèle depuis 20 ans dans une relation affective et intime. L'autre personne vit actuellement sur un autre continent et nous restons très proches intimement à distance, et aussi dans l'intimité des corps chaque fois que nous nous rapprochons physiquement/géographiquement. Une belle fidélité qui n'empêche aucune autre relation 


Relations sélectives :

 

Une personne sélective dans ses relations privilégie l'un ou l'autre aspect relationnel important pour elle, préférant vivre des relations en accord avec sa sensibilité et ses objectifs plutôt que de s'engager "dans tout et n'importe quoi". Ici, ce sont les critères relationnels qui passent avant le reste. L'exclusivité et/ou l'engagement y passent au second plan.

 

Je désire utiliser mon énergie à bon escient et investir le moins de temps possible dans des relations ou avec des personnes énergétivores, celles qui accaparent toute l'énergie d'autrui et qu'on appelle aussi "vampires énergétiques". Ma sélectivité relationnelle consiste donc à m'investir uniquement dans des relations qui ne représentent pas cette épuisante caractéristique.

 

En tant qu'entrepreneur, je définis mon "client idéal", celui avec qui je désire, moi, travailler en priorité. J'axe ma communication et mon marketing sur lui, et non sur un public large et indéfini. Je pratique la sélectivité relationnelle envers mon client.

 

Relations privilégiées :

Une relation privilégiée est celle qui reçoit une place spéciale dans notre vie, pour laquelle on dégage toujours du temps et de l'attention, éventuellement au détriment d'autres situations moins prioritaires (moins prioritaires dans l'absolu, et/ou moins prioritaires dans le moment). J'ai observé à quel point on confond très vite "privilégié" avec "exclusif", en particulier chez les personnes réfractaires à partager leur privilège.

 

Si un de mes enfants a besoin de moi, je peux réorganiser en un tournemain tout mon planning pour les jours à venir. J'ai une relation privilégiée avec mes enfants, mais pas exclusive dans la mesure où ils bénéficient tous de ce privilège à part égale.

 

J'aime très profondément trois personnes, avec qui je partage une grande intimité, pour des raisons différentes, et elles me le rendent bien. Elles ont toutes trois une place privilégiée dans ma vie, mais il n'y a pas de favoritisme entre elles. Elles sont toutes trois privilégiées par rapport à toutes mes autres relations. Plutôt que d'être jalouses entre elles, ce qui n'aurait aucun sens, elles apprécient leur privilège partagé.  

 

 

Le stage en ligne "Moi et mes relations" :

 

Voilà le genre de clarification qui vous attend dans mon stage en ligne "Moi et mes relations", ainsi que de nombreux outils pour apprendre à mener des relations plus authentiques.

Je vous rappelle que vous avez droit à un beau cadeau avec une inscription pour le 14 février 2017 au plus tard, donc pour la Saint-Valentin.

 

Merci à tous pour votre confiance dans mon soutien à la révélation de vos potentiels relationnels......


François.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0