On sait ce qu'est un illettré, mais qu'est donc un inchiffré ?

 

Je ne suis pas un illettré. Je sais écrire des mots, je jongle avec le vocabulaire, je m'intéresse aux langues du monde, et je produis du texte comme je respire.

Tout ce que je sais faire avec les lettres et les mots, je ne sais pas le faire avec les chiffres et les nombres. Je suis - ou j'étais - un inchiffré.

 

Un de mes grands défis dans mon apprentissage d'entrepreneur en 2016 aura été de reconnaître à quel point, n'ayant pas été éduqué au calcul, je suis un "inchiffré", à quel point je suis incapable de lire une séquence de chiffres comme un illettré est incapable de lire une séquence de lettres.

 

J'ai travaillé mes croyances par rapport à l'argent, certes, mais la difficulté à lire les chiffres est un autre sujet et elle était, en ce qui me concerne, mon handicap majeur à identifier et à traverser pour pouvoir mener une entreprise à bien.

 

J'ai passé mes 48 heures de Noël à établir pour la première fois de ma vie mon budget pour l'année à venir. J'ai sué sang et eau pour l'établir, car j'ai mis un point d'honneur à le faire seul et à le calculer à la main. Vous auriez demandé à un illettré de produire une dissertation écrite après deux jours, que cela aurait été du pareil au même. Pour vous donner une idée.

 

J'ai décidé, en parallèle avec le développement de mon entreprise, de faire de 2017 une année d'apprentissage de chiffres (entre autres de chiffres, ha ha). Ma grande surprise en démarrant ma première lecture à ce sujet, est de découvrir que 50% (un chiffre, un chiffre !) de la population partage ma condition. 50% ! ! ! Ce que j'imaginais être un problème personnel est en fait un phénomène de société !

 

A partir du moment où nous sommes si nombreux dans ce cas, Il y a quelques chances que vous soyez plusieurs à vous reconnaître dans mon cas - qui est bien plus général que je ne l'imaginais encore ce matin.

 

Le livre de Stella Baruk qui illustre mon propos vient de paraître en 2016 et constitue une excellente deuxième lecture pour approfondir la question (la première étant celle de mon article de blog, ha ha ha).

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0