L'éducation consciente et bienveillante

 

L'éducation consciente et bienveillante est une possibilité d'application très concrète du principe d'unification. Au point que je me suis engagé à créer, et à porter à maturité, un groupe sur Facebook intitulé "Education consciente & bienveillante". Je m'en retire aujourd'hui en toute confiance pour son évolution, maintenant que le groupe atteint quasi 4.000 membres et qu'un comité de guidance efficace et très soudé est en place.

Voici les points forts sur lesquels s'appuie l'éducation consciente et bienveillante :

 

L’éducation représente, étymologiquement, l’action de « guider hors de… ». L’éducation est un principe actif, volontaire ou spontané, conscient ou inconscient, par lequel l’être dépasse ses limites. Le terme d’éducation désigne souvent le développement de nos capacités.


L'éducation humaine stimule l’individu à s’intégrer à la culture, à la société et à l’époque dont il fait partie, ce qui inclut l’apprentissage des langues, des us et coutumes, des compétences requises… qui l’aideront à la fois à se développer personnellement et à s’intégrer dans la collectivité dont il dépend – et qui dépend de son développement. On parle également d’éducation collective quand celle-ci s’adresse de façon plus anonyme à une collectivité. Idéalement, l’éducation humaine respecte et soutient la dignité de chacun.

 

L’éducation spirituelle aide l’individu ou la collectivité, non pas à se débarrasser de son éducation humaine, mais à la transcender pour développer sa reliance avec tout ce qui dépasse ses identifications, ses croyances  et ses conditionnements personnels, familiaux ou sociétaux. Elle lui apprend les synchronicités et les relations de cause à effet qui demandent de prendre du recul par rapport à ses paradigmes connus, délimités par son mental et sa logique qui en définissent les contours. Idéalement, l’éducation spirituelle aide chacun à devenir un citoyen de l’univers.  

 

Termes assimilés à l’éducation : épanouissement, développement, guidance, accompagnement, tuteur, évolution, encouragement, apprentissage, enseignement, expérience, leçon, motivation, initiation, révélation, gestion de la transition…

 

Antithèses de l’éducation : stagnation, procrastination, répression, refoulement, rejet de la nouveauté, désinformation, réduction, déni, abus de pouvoir…

La bienveillance est la capacité à accueillir pleinement « ce qui est », nos petits bonheurs comme nos petits déboires. Et les grands aussi. Juste accueillir. La bienveillance nous invite à nous abstenir de tout commentaire ou acte malveillant. « Soyez gentil; chaque personne que vous rencontrez mène un combat difficile. » (John Watson).

 

La bienveillance nous met en relation avec notre humanité. Ce qui est accueilli avec bienveillance peut vivre. Nos potentiels peuvent se dire, et grandir. Nos blessures peuvent se guérir. Nos rythmes sont respectés. Il y a de la place pour tout ça dans la bienveillance.

 

Termes assimilés à la bienveillance : acceptation, compassion, prendre soin, empathie, lâcher prise…

 

Antithèses de la bienveillance : rigidité, rejet, jugement négatif, emprise…

 

La conscience est également appelée "troisième oeil". Elle nous montre que tout est relié. Par la conscience, nous avons une vision globale des événements, au-delà de la pensée et de la logique qui encadrent et défendent un point de vue particulier. Par la conscience, nous sommes en relation avec la loi de la cause à effet. Elle nous permet de travailler sur les causes profondes en dépassant notre première impression liée aux apparences et à nos conditionnements. « Les apparences sont simplement notre propre interprétation de ce qui est. » (Lee Lozowick)

 

La conscience nous aide à détecter nos motivations profondes et inconscientes, aussi bien dans le blocage que dans l’épanouissement.

 

Termes assimilés à la conscience : reliance, karma, détachement, implication, recul, compréhension, spiritualité, sens du sacré…

 

Antithèses de la conscience : ignorance, séparativité, mental, occultation, préjugé…

 

La combinaison de la bienveillance et de la conscience permet d’accueillir pleinement l’être, autant dans sa spécificité unique au monde, que dans son interaction avec le monde et l’univers. Elle nous restaure dans notre dignité.

 

Elle nous aide également à unifier « le haut et le bas » en nous, dans la mesure où la bienveillance est plutôt liée à nos chakras du bas, et la conscience à nos chakras du haut...

 

L’éducation consciente et bienveillante vise à introduire ces deux approches combinées dans toute forme d’éducation.


« Ce que j'appelle comprendre, c'est avoir une certitude telle qu'on ne puisse plus ne pas mettre en pratique ce qu'on a compris. » (Arnaud Desjardins)

Écrire commentaire

Commentaires: 0