Entre Eve et Lilith mon coeur balance



J'ai été amené dans le groupe Facebook "Education consciente et bienveillante" à parler d'Eve et de Lilith, un sujet d'unification par excellence. Je vous fais donc profiter également ici de ma publication...

J’ai animé certainement dix fois déjà un stage appelé « Entre Eve et Lilith mon cœur balance », autant dire que je suis assez spécialiste de la question. Si je parle du stage, c’est simplement parce que je suis allé repêcher dans mes archives mes notes à ce sujet, et pour m’éviter de devoir retravailler le texte…

Ce stage était consacré à la nature profonde de la femme, mais s'adressait autant aux hommes qu'aux femmes. Son but était double : 1° inviter l'homme à découvrir la réalité féminine en explorant son rapport intérieur à la femme et à sa propre "femme intérieure", et 2° inviter la femme à explorer sa propre nature, qui est fondamentalement liée à l'incarnation et à la réincarnation. Ce stage se situait bien au-delà des séminaires et groupes de femmes qui stimulent la féminité et la sororité.

Il proposait une rencontre - et une confrontation - avec l'univers de la femme. Nous y abordions sa dualité fondamentale: le tiraillement entre Eve et Lilith, entre la maman et la putain, entre la Lune et la Lune Noire, entre la Vierge Marie et Marie-Madeleine, entre les émotions et la puissance, entre la fidélité et la liberté, entre la mémoire familiale et la mémoire ancestrale, entre l'éphémère et l'éternel recommencement. La femme ne peut pas franchir le pont vers l'homme sans franchir d'abord son pont intérieur entre Eve et Lilith.

Eve est l’épouse (d’Adam) et la mère. Elle a besoin de l’homme extérieur pour être complète. Ne dit-on pas parfois « ma moitié » quand on parle de son/sa partenaire ? Lilith, elle, est la femme sexuée qui a intégré son masculin et son féminin, et qui rencontre l’homme extérieur dans le sexe sans en être dépendant (ni lui dépendant d’elle, bien sûr…).

L'homme est confronté à cette même dualité en lui-même. D'une part il ne voit Eve, la Femme-Lune, qu'en fonction de la lumière que lui, Homme-Soleil, projette sur elle. D'autre part, il fait face à Lilith, la Femme-Lune Noire, un abysse invisible fait de puissance occultée par la femme elle-même.

Eve rassure, Lilith effraie. Eve enferme, Lilith libère.

Chacune a en soi un rapport différent et très spécifique dans ce rapport intérieur entre Eve et Lilith. L’une peut prendre plus de place que l’autre, et cela peut varier à différents moments de notre vie. Il s’agit d’une unique combinaison propre à chacune. La paix intérieure se trouve en accueillant ces deux femmes en soi. Il n’y a plus d’opposition entre le statut de la mère et celui de l’amante.

Parmi des centaines de possibilités, je sélectionne juste un film et un livre en guise d’approfondissement de la question :

Le film « Devdas » du réalisateur Sanjay Leela Bhansali. C'est une comédie musicale indienne de trois heures, d'une richesse et d'une générosité exceptionnelle. C'est officiellement la somptueuse saga d'un amour impossible parce que l'homme finit par se suicider, rongé par la culpabilité et la non-résolution d'un solide conflit au père. Si dans ce film l'homme ne résout pas son conflit, le poussant au contraire à son paroxysme, il en va tout autrement de la femme qui suit ici un parcours exemplaire. Suivez l'évolution de la relation entre l'éternelle fiancée (Eve) et la prostituée (Lilith). D'abord rivales implacables, elles finissent par danser ensemble en public !! Le DVD est disponible en version « Edition Prestige » en 2 DVD avec un nombre incalculable de bonus.

Le livre « Femme désirée, femme désirante » du Dr Danièle Flaumenbaum, aux éditions Payot. Présentation de l'éditeur : « Une majorité de femmes souffrent - souvent sans le savoir - de ne pas avoir la vie sexuelle qu'elles souhaitent : être à l'aise avec les sensations, pouvoir les ajuster à celles du partenaire, bénéficier ainsi des vertus reconstituantes du partage amoureux. Au croisement de la gynécologie, de la médecine chinoise, de la psychanalyse et de l'approche transgénérationnelle, le docteur Flaumenbaum, gynécologue et acupunctrice, s'appuie sur plus de trente ans d'expérience pour expliquer comment les femmes d'aujourd'hui construisent leur sexualité, la place qu'y tient la mère, pourquoi le plaisir ou même le désir sont si peu souvent au rendez-vous, et comment faire pour y remédier. Un livre qui devrait revigorer les hommes et dynamiser les femmes. »

Je vous souhaite une bonne quête d’unification entre ces deux femmes en vous…

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Christine (lundi, 16 novembre 2015 11:43)

    Merci François pour tes propos toujours si clairs et concis! :-)